1/ La fréquence de base

Ce site est destiné exclusivement à des professionnels de santé et à des étudiants en formation dans le domaine médical. Si vous n’entrez pas dans une de ces 2 catégories, merci de bien vouloir quitter ce site qui ne vous est pas destiné.

Pour accéder aux autre pages de ce site vous devrez vous identifier.
  • est calculée en dehors des accélérations et des ralentissements.
  • la difficulté réside dans la définition de la ligne de base ; sa détermination nécessite un délai d’au moins 2 minutes ; elle est re-estimée au terme des accidents – accélération ou ralentissement – qui durent plus de 10 minutes.
  • la fréquence cardiaque diminue au cours de la grossesse du fait de la maturation du système parasympathique.
  • cette fréquence de base est qualifiée de :
    • normale            entre 110 et 160 battements par minute (bpm).
    • tachycarde       si supérieure à 160 bpm pendant plus de 10 minutes.
    • bradycarde      si inférieure   à 110 bpm pendant plus de 10 minutes.
normal anormal
Fréquence de base > 180 tachycardie sévère
[ 161 – 180 ] tachycardie modérée
[ 110 – 160 ] bpm
[ 100 – 109 ] bradycardie légère
[ 90 – 99 ] bradycardie modérée
< 90 bradycardie sévère

 

On notera que la ligne de base et les accidents à type d’accélérations et de ralentissements se définissent l’une par rapport aux autres ; d’où la notion de référence circulaire, telle une équation dont le résultat se réfère à lui-même.
Un rythme de base très « variable » peut rendre très difficile, voire impossible, la détermination de la ligne de base ; ceci est préoccupant dans la mesure où on ne peut pas faire la différence entre ligne de base normale avec accélérations et tachycardie avec ralentissements…
Dernière mise à jour le 29 mars 2016